La Sonja dress est un patron gratuit à télécharger sur le net. Ainsi, au moment où j'ai souhaité me lancer dans la confection de vêtements, j'ai regardé partout ce que je pouvais trouver, et les versions déjà réalisées de cette robe étaient assez chouettes (vu sur Pinterest).

Du coup, ayant été invitée avec l'Homme à un mariage le week end dernier, Sonja semblait être le patron parfait pour une petite robe sans prétention mais idéale pour la saison (quoique j'ai eu froid aux gambettes !). Ni une ni deux, j'ai sorti un joli piqué de coton jaune de mon stock, et me voilà lancé !

Et comme j'ai bien les défis, j'ai décidé de tester ma surjeteuse sur ce projet, histoire d'avoir une robe avec des finitions dignes de ce nom. Coup de pot, j'ai réussi à dompter la bête rapidement, bien que mes surjets soient encore à travailler :

 

20150914_220051

 

Niveau montage c'est là que ça se corse :
- le montage des épaules n'est pas du tout expliqué sur le patron, il est juste noté qu'il faut coudre d'abord les épaules, puis les parmentures et ensuite le dos avec le devant. Sauf qu'il y a un hic. Forcément je suis tombée dans le piège (genre tête baissée, on y va les amis). C'est après, en creusant sur le net, que j'ai trouvé sur le site de Salme un tuto pour ce genre de montage !!- Ensuite les emmanchures : bon ça, j'avais lu sur plusieurs blogs qu'il fallait de toute façon les reprendre, car c'était trop large. Donc j'ai tout de même monté le tout comme indiqué, puis j'ai pris mes repères pour réduire les fameuses emmanchures.
- Enfin, ayant eu un doute en testant le haut de la robe sur moi, j'ai préféré ajouter une ceinture, car j'avais trop peur que la jupe démarre trop haut. Avec le recul, et après l'avoir portée surtout, je pense qu'une ceinture plus fine aurait tout de même été mieux.

Bref, voici le résultat, j'ai beaucoup hésité à la porter au mariage en question, mais devant la demande insistante de l'Homme, j'ai cédé :

20150914_220029

20150914_220116

20150906_144058

20150906_144106(1)

20150912_153440